X

Nous contacter

Dorothée Machils : 

> 06 60 83 54 25 dorothee@permaculture.paris

 

X

Pour être informé de l'évolution du projet,

inscrivez-vous à notre lettre d'information

Email

Partager avec vos proches

commentaire inscription newsletter
Barge-de-la-permaculture-copyright-Anne-Blouin

Une ferme maraîchère, sur la Seine, au cœur de la capitale

Projet parrainé par Philippe DESBROSSES, Perrine et Charles HERVE-GRUYER, Sacha GUEGAN, Pablo SERVIGNE, Marc DUFUMIER

présenté sur le site https://idee.paris.fr/les-barges-de-la-permaculture/ dans le cadre de la campagne « Madame la Maire, j’ai une idée »

Paris, le  2 mars 2014, par Frédéric Sauvadet
Créer une ferme pour produire fruits et légumes, en plein cœur de Paris c’est possible, modélisable et reproductible ! Cette ferme ne sera pas seulement une originalité dans le paysage urbain et d’une grande beauté par les riches couleurs des végétaux, mais devra montrer sérieusement comment un maraîcher peut vivre de son activité en ville, grâce aux études qui y seront associées (INRA, Agroparitech …) A l’instar de la ferme permaculturelle du Bec Hellouin, cet espace montrera toutes les possibilités des nouvelles techniques de productions intensives respectueuses du vivant (sans aucun intrant chimique). Dans sa dernière étude à la ferme du Bec Hellouin, l’INRA montre qu’un paysan non mécanisé appliquant des méthodes permaculturelles, peut produire 1500 euros/mois de contre-valeurs maraîchères sur 700 m2 !

Nous avançons donc l’idée, en phase avec la volonté des pouvoirs publics parisiens de travailler sur la résilience de la ville lumière, qu’il faut mettre en œuvre des solutions pérennes pour relocaliser dans Paris la plus grande production maraîchère possible.

Nous savons que le principal écueil pour réimplanter des systèmes maraîchers dans Paris réside en une opposition frontale avec la pression immobilière.

L’idée, chers amis parisiens, est donc de profiter de ce que notre ville dispose d’un fleuve pour installer des jardins maraîchers magnifiques et abondants… sur des barges en plein cœur de la capitale !

Plus facile que sur des toits, aux vues et aux sus de tous, nos barges assemblées en une île de verdure étonnante et gracieuse sera un ensemble vivant qui montrera toute sa générosité au fil des saisons.

Produire, étudier, démontrer, former, c’est dire si les fonctions sont multiples. Les interactions sont immenses et concourent à une belle intégration du projet aux cœurs des systèmes de la ville : avec les parisiens tout d’abord, qui viendront se nourrir de mille idées pour leur propre production hors sol (qui un balcon, qui un bout de terrasse). Nous pensons également à tous les porteurs de projets en agriculture urbaine qui trouveront ici un accompagnement qualifié et des filières opératives. Le projet doit également s’associer avec les services de la municipalité déjà engagés dans la re-végétalisation de la ville et le traitement des déchets verts et carbonés (que nous participerons à recycler in situ). Enfin, à l’instar de nos prestigieux parrains, nous pourrons compter sur une interaction avec les meilleurs spécialistes internationaux de cet art de cultiver en bio-mimétisme. Attirés par une expérimentation exceptionnelle au cour d’une ville exceptionnelle, nous sommes certains qu’ils offriront le meilleur de leurs connaissances pour travailler à une voie vers l’autonomie alimentaire de Paris et des grandes villes du monde .

En savoir +
Les derniers articles publiés
Journee-de-la-permaculture

2 et 3 mai 2015 – Journées Internationales de la permaculture

Publié le 16 avril 2015 A l'initiative de l'université de la Permaculture et de Incroyables Comestibles, l'évènement Permaculture Day se déroulera les 2 et 3 mai prochain.  En savoir plus  En savoir +
Marc Dufumier

Marc DUFUMIER

Publié le 10 avril 2015 Outre la dimension humaine de cet homme qui expose patiemment depuis tant d’années une vision claire de l’agriculture respectueuse du vivant et de son impact sur la santé, il est extrêmement ... En savoir +
profil-multiple

Dorothée Machils, Christine Joly et Frédéric Sauvadet

Publié le 3 mars 2015 Dorothée Machils, Christine Joly et Frédéric Sauvadet sont respectivement directeur de jardinerie, directeur financier, et entrepreneur. La cinquantaine fraichement passée, ils parient sur une ... En savoir +
Philippes-desbrosses-parrain-des-barges-de-la-permaculture

Philippe DESBROSSES

Publié le 3 mars 2015 Disposer du parrainage de Philippe (entre autres créateur du Label AB, un des tous premiers membres du Grenelle de l'environnement etc.. ) est juste une bénédiction tant le nom de cet homme est ... En savoir +
Charles-Herve-gruyer-parrain-des-barges-de-la-permaculture

Charles HERVE-GRUYER

Publié le 3 mars 2015 Charles et Perrine font partie de nos principaux inspirateurs. Etre accueilli dans leur ferme est un enchantement tant pour les connaissances proposées dans le cursus de permaculture, que pour ... En savoir +
Perrine-Herve-gruyer-marraine-des-barges-de-la-permaculture

Perrine HERVE-GRUYER

Publié le 3 mars 2015 Charles et Perrine font partie de nos principaux inspirateurs. Etre accueilli dans leur ferme est un enchantement tant pour les connaissances proposées dans le cursus de permaculture, que pour ... En savoir +
Sacha-Guegan-parrain-des-barges-de-la-permaculture

Sacha GUEGAN

Publié le 3 mars 2015 Rien ne prédestinait Sacha aux métiers de l’agriculture ou de l’écologie, et pourtant aujourd’hui son esprit cartésien et logique en fait un des piliers de la formation à la ferme du Bec ... En savoir +
pablo-servigne-parrain-des-barges-de-la-permaculture

Pablo Servigne

Publié le 3 mars 2015 Encore une belle rencontre...  Pablo Servigne est ingénieur agronome et docteur en biologie. Spécialiste des questions d’effondrement, de transition, ... En savoir +
anne-blouin2

Anne Blouin, paysagiste

Publié le 3 mars 2015 Chef de projet au cabinet Devillers & associés, diplômée de l’école Nationale Supérieure du Paysage de Versailles (ENSP), Anne a tout de suite adhéré à notre projet. Il faut dire que ... En savoir +

4 barges pour un projet

Publié le 3 mars 2015 Une barge, mais de quoi parle-t-on ? D’une coque vide et c’est là tout l’intérêt. Prenons l’une des plus grandes dimensions qui peut naviguer à Paris (aux alentours de 90 mètres ... En savoir +