Si cet email n'apparait pas correctement, lire la version en ligne
 
Paris, le 23 mars 2015 © Copyright Anne Blouin
 

Chers amis,
Un projet, fusse-t-il de qualité, n'ayant d'intérêt que s'il est partagé par le plus grand nombre, nous sommes touchés par la puissance de votre réponse à notre demande de soutien... En quelques jours seulement (le projet n'a été exposé que 12 jours pleins), nous avons collecté 329 soutiens et 160 commentaires sur la page de la Mairie de Paris dédiée à notre projet.
Sur le site www.permaculture.paris, beaucoup de visites également, de nombreuses inscriptions à cette lettre d'information et des commentaires additionnels.


Un premier rendez-vous avec l'institution publique

Forts de cette impulsion énergisante et de l'appui de nos chers parrains, nous avons décroché un premier rendez-vous avec la Mairie de Paris le 8 avril prochain, pour poser les bases du projet. Soyez certain que la vie qui circule dans chaque commentaire ne laisse personne insensible et concourt à peser sur le choix des décideurs. Il y a quelque chose de tellement juste dans vos mots !


Marc Dufumier nous rejoint

Si je vous dis en plus qu'un nouveau Parrain en la personne de Marc Dufumier vient cautionner l'idée de Dorothée, vous conviendrez que ce projet est porté par une force bienveillante qui donne le frisson. Marc Dufumier a en effet répondu à l'appel de Charles avec une spontanéité touchante… J'invite ceux qui ne connaîtraient pas très bien ce scientifique défenseur du vivant, vulgarisateur et pourfendeur des idées reçues qui ont conditionnées notre société les 30 dernières années, à consulter sa bio et regarder ses passages en télé sur le web.
Notez également que des prises de contacts ont été réalisées avec des réponses en attente : entres autres Hubert Reeves (merci Olivier), Matthieu Ricard, Cyril Dion et Mélanie Laurent, le réseau des Colibris, la revue Silence... La secrétaire de Pierre Rabhi nous a expliqué en revanche que Pierre est confronté à un nombre énorme de demandes de parrainages. Il ne donnera pas suite (pour l'instant – ça c'est moi qui rêve), mais ne soyons pas trop tristes, car derrière cette décision, il y a également un très bon signe pour la cause de cette entente progressiste : tant de projets émergent de partout… Espoir !


La presse montre le bout de son nez

On parlera de nous dans la revue « Le Particulier Pratique » d'avril grâce à Maryse Sargis qui propose là un sujet sur la … Permaculture ! Bravo et merci à notre copine avec qui nous avons tant échangé au cours de nos formations au Bec Hellouin !

Nous avons également été contactés par 3 autres journalistes, rédacteurs pour le JDD, Le Parisien et Global Magazine. Comme dans un rêve nous étions dans les champs du Bec, les mains dans la terre, lorsque ces appels sont tombés, coup sur coup... Quelle aventure !


Que faire pour continuer à nous aider ...

Chers amis, d'ici au 8 avril il nous reste quelques jours pour disposer de nouveaux appuis. Pour les collecter, nous avons organisé une page pour enregistrer de nouveaux commentaires sur http://www.permaculture.paris/commentaire, l'accès est plus simple que sur le site de la Mairie.
N'hésitez pas à continuer ce formidable travail de présentation sur vos réseaux et renvoyer maintenant sur notre site !

Forcément Mme Hidalgo sera sensible au nombre, mais surtout à la qualité de vos commentaires avant de bourse délier.

Prenons soin de la Terre,
Prenons soin des Hommes
Redistribuons les surplus éventuels

Quoiqu'il arrive, pour ma part, je suis heureux d'avoir senti frémir l'Humanité à travers votre réaction. Merci !

Frédéric,
Pour le collectif des Barges de la Permaculture,
Avec toutes nos amitiés

 
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscits à notre liste Modifier, désabonner